Temps de lecture : 3 minutes

La vie chère en outre-mer : quand les prix se mettent en mode explorateur d’Ă®le

Vie chère à l'Île De La réunion : Chassons les tarifs exorbitants et déployons les mesures anti-riquiqui !"

billets

Quelles sont les causes réelles de la vie chère en outre-mer ? Des députés souhaitent des mesures du gouvernement.

La RĂ©union, ce petit coin de paradis situĂ© dans l’ocĂ©an Indien, est souvent apprĂ©ciĂ©e pour sa beautĂ© naturelle, son rhum bichique et ses plages de sable fin. Cependant, derrière cette image idyllique, se cache une rĂ©alitĂ© moins reluisante : la chertĂ© de la vie. Mais d’oĂą vient ce phĂ©nomène qui fait grincer les dents des RĂ©unionnais ? Des dĂ©putĂ©s se sont penchĂ©s sur la question et rĂ©clament des mesures du gouvernement pour remĂ©dier Ă  cette situation.

L’Ă©tude de l’Insee met en avant la vie chère Ă  La RĂ©union

Selon une Ă©tude de l’Insee, les prix des biens et services Ă  La RĂ©union sont en moyenne 9% plus Ă©levĂ©s qu’en mĂ©tropole. Eh oui, il faut ouvrir le porte-monnaie un peu plus grand sur notre belle Ă®le ! Et ce n’est pas tout, car cette diffĂ©rence s’est accentuĂ©e au fil des annĂ©es, passant de 6% en 2010 Ă  9% aujourd’hui. Autant dire que la vie n’est pas toujours aussi douce que le sucre de nos cannes.

L’alimentation est le poste le plus impactĂ© par cette flambĂ©e des prix, avec des tarifs qui s’envolent Ă  hauteur de 37% sur l’Ă®le. Autant dire qu’il faut parfois casser sa tirelire pour remplir son panier de courses. Les communications, les loisirs et la santĂ© ne sont pas en reste, avec des prix Ă©galement plus Ă©levĂ©s Ă  La RĂ©union. Seul petit rĂ©pit, les dĂ©penses liĂ©es au logement et au transport sont lĂ©gèrement moins salĂ©es.

Quelles causes pour la cherté de la vie en outre-mer ?

Mais pourquoi diable les prix sont-ils si Ă©levĂ©s dans nos contrĂ©es ensoleillĂ©es ? Eh bien, selon Christophe Girardier, prĂ©sident de la sociĂ©tĂ© de conseil Bolonyocte Consulting et expert en la matière, ce n’est pas seulement une question d’Ă©loignement gĂ©ographique et de frais d’approche. Non, non, non ! Il pointe du doigt des causes structurelles et un modèle Ă©conomique inadaptĂ©, calquĂ© sur celui de la France hexagonale. Autrement dit, il y a trop de grandes surfaces, des conglomĂ©rats qui règnent en maĂ®tres, des marges excessives et une hyper-concentration des marchĂ©s. Bref, une joyeuse tambouille qui met nos porte-monnaie en Ă©bullition !

Des propositions pour lutter contre la vie chère à La Réunion

Pour remĂ©dier Ă  cette situation, plusieurs mesures sont proposĂ©es. Tout d’abord, limiter Ă  25% les parts de marchĂ© en chiffre d’affaires pour les acteurs de tous secteurs confondus. Exit la domination excessive ! Ensuite, interdire les conglomĂ©rats et encadrer les marges arrières, afin de rĂ©tablir un Ă©quilibre dans les Ă©changes commerciaux. Et pour favoriser le commerce de proximitĂ©, limiter la surface commerciale Ă  1500 m², car il est temps de donner une chance aux petites boutiques qui font le charme de nos quartiers.

Mais ne nous arrĂŞtons pas lĂ  ! Pour garantir une saine concurrence, Christophe Girardier propose Ă©galement la crĂ©ation d’une AutoritĂ© de la Concurrence indĂ©pendante pour chaque territoire d’outre-mer. Une vraie rĂ©volution dans le monde des affaires !

Ces propositions ont Ă©tĂ© discutĂ©es lors d’Ă©changes entre les dĂ©putĂ©s Jean-Hugues Ratenon, Perceval Gaillard et Christophe Girardier. Tous souhaitent que le gouvernement prenne en compte ces enjeux lors du ComitĂ© interministĂ©riel des outre-mers (CIOM). Car il est temps d’agir et de mettre fin Ă  cette vie chère qui pèse sur les Ă©paules des RĂ©unionnais.

Alors, chers amis, restons Ă  l’affĂ»t des dĂ©cisions qui seront prises lors du CIOM. EspĂ©rons que nos dĂ©putĂ©s pourront faire bouger les lignes et amĂ©liorer notre quotidien en mettant fin Ă  cette inflation qui nous donne parfois des sueurs froides.

En attendant, n’oublions pas de savourer les petits plaisirs de la vie et de profiter des merveilles que nous offre notre Ă®le intense. Et si jamais vous avez besoin d’un remontant, rien de tel qu’un bon rhum bichique pour oublier, ne serait-ce qu’un instant, les tracas de la vie chère !

Qu’est-ce qui coĂ»te plus cher Ă  La RĂ©union ?

L’alimentation : les prix de l’alimentation sont en moyenne 37 % plus Ă©levĂ©s Ă  La RĂ©union qu’en France mĂ©tropolitaine.
Le logement : les prix du logement sont en moyenne 26 % plus Ă©levĂ©s Ă  La RĂ©union qu’en France mĂ©tropolitaine.
Les transports : les prix des transports sont en moyenne 17 % plus Ă©levĂ©s Ă  La RĂ©union qu’en France mĂ©tropolitaine.
Les produits et services non-alimentaires : les prix des produits et services non-alimentaires sont en moyenne 10 % plus Ă©levĂ©s Ă  La RĂ©union qu’en France mĂ©tropolitaine.

Pourquoi la vie chère à La Réunion ?

L’Ă©loignement de La RĂ©union par rapport Ă  la France mĂ©tropolitaine rend les importations plus coĂ»teuses.
Les taxes douanières et autres taxes augmentent également le coût des biens et services.
La faible concurrence entre les entreprises permet aux prix de rester élevés.
Le faible pouvoir d’achat des RĂ©unionnais rend plus difficile de faire face Ă  la chertĂ© de la vie.

Comment lutter contre la vie chère à La Réunion ?

Réduire les taxes douanières et autres taxes qui augmentent le coût des biens et services.
Favoriser la concurrence entre les entreprises pour faire baisser les prix.
AmĂ©liorer le pouvoir d’achat des RĂ©unionnais en augmentant les salaires et en fournissant des aides sociales.
Soutenir l’agriculture locale pour rĂ©duire la dĂ©pendance aux importations.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le Dodo : entre légende et extinction

Article suivant

Les fĂŞtes hindoues obtiennent leur visa dans la fonction publique

Derniers de Blog

Les actus Ă  ne pas manquer

A propos

Sur Rhum-Bichique.re, notre Ă©quipe de bichiques vous apporte le meilleur de l’humour rĂ©unionnais, avec un soupçon de sarcasme, une pincĂ©e de moquerie et une dose gĂ©nĂ©reuse d’autodĂ©rision. Si vous cherchez Ă  rire, Ă  dĂ©couvrir et Ă  explorer cette Ă®le paradisiaque avec un regard diffĂ©rent, vous ĂŞtes au bon endroit.

Les bichiques

Sur Rhum-Bichique.re, nous avons dĂ©cidĂ© de confier l’Ă©criture Ă  des experts en humour local – les bichiques ! Avec leur connaissance approfondie de la vie insulaire, leur plume est plus piquante que le piment le plus fort de l’Ă®le. Pour l’instant, nous n’en avons qu’un, mais croyez-nous, il est plus hilarant qu’un singe qui vole une baguette de pain.

© Rhum-Bichique.re
Tous droits réservés, sauf pour les bichiques, qui ont le droit de copier, coller et rire à gorge déployée !